Innovations

Un bâtiment intelligent est un logement vert, efficace sur le plan énergétique et dont la consommation d’électricité est maîtrisée et optimisée. Il possède également une structure qui empêche les déperditions d’énergie, il utilise une électricité issue de sources renouvelables et il est doté de matériels de chauffage et de climatisation peu polluants et pourtant très performants. Il embarque aussi diverses technologies NTIC pour offrir un confort optimal à ses occupants tout en restant respectueux de l’environnement. Voici les technologies les plus utilisées pour qu’un bâtiment soit intelligent.

 

1- Au niveau de la structure et de l’emplacement du bâtiment intelligent

Son isolation est parfaite pour éviter toute déperdition d’énergie, que ce soit au niveau des murs, du toit ou des ouvertures. De cette manière la consommation d’énergie pour chauffer la maison en hiver ou pour la rafraîchir en été est nettement réduite.

Son système de ventilation s’adapte automatiquement en fonction des besoins des occupants des locaux grâce à des capteurs qui détectent le taux d’humidité, le niveau de CO2. Par ailleurs, le débit de la ventilation se régule en fonction du nombre de personnes présentes, de leur activité et de la pollution intérieure.

 

2- Au niveau de la maîtrise de sa consommation d’énergie

L’utilisation d’énergies renouvelables est privilégiée dans un bâtiment intelligent. Il peut ainsi produire son électricité avec ses propres panneaux solaires ou sa propre éolienne. Il conserve ensuite l’énergie produite dans de performantes batteries.

La chaudière intelligente installée dans ce logement est également peu énergivore tout en étant performante. Les plus économiques sont entre autres la chaudière au bois ou les modèles à gaz à condensation, le poêle de masse, etc. Il est aussi possible que le chauffage soit connecté et il est ainsi possible de régler son thermostat à travers un logiciel ou une application pour faire des économies d’énergie. L’utilisateur règle l’appareil en fonction de la température souhaitée, il peut l’allumer ou l’éteindre à distance en fonction de ses besoins. La smart chaudière peut également être programmable et afficher les informations sur les calories fournies, sa consommation énergétique. Certains appareils appellent même automatiquement un numéro SAV en cas de panne. D’autres s’adaptent aux habitudes des habitants du logement pour offrir la température qui convient le mieux à leur confort.

La climatisation est de même pilotable à distance. Elle peut être équipée de détecteurs divers pour qu’elle adapte son thermostat en fonction de la température ambiante.

Le compteur communicant est aussi une innovation qui permet aux distributeurs d’énergie (gaz ou électricité) de relever la consommation d’énergie de leurs usagers sans l’intervention d’agents.

 

3- Des automatismes à la pointe de la technologie

La domotique se trouve au cœur même de la technologie du bâtiment intelligent pour optimiser le confort de ses occupants et pour éviter les gaspillages d’énergie. Des applications sont utilisées dans les maisons et les locaux professionnels pour gérer les éclairages. Ils sont par exemple dotés de capteurs pour se mettre en veilleuse ou pour s’éteindre quand il n’y a plus personne dans un local.

La mise en route des appareils ménagers, le réglage des prises électriques, l’ouverture et la fermeture des volets peuvent être centralisés dans une seule application pour faciliter la vie des habitants d’une maison.

La sécurité d’une maison intelligente passe par la mise en place d’un système de vidéosurveillance, de détecteurs de mouvements et d’une application qui appelle l’agence de sécurité ou la police en cas d’infraction. Les détecteurs d’incendie quant à eux téléphonent aux pompiers en cas d’incendie.

La salle de bain est également intelligente pour faire des économies au niveau de la consommation d’énergie grâce à des applications qui contrôlent le débit d’eau, sa température et la durée de la douche.

 

4- Une révolution qui vient troubler les fournisseurs d’énergie

Ces smart building, également souvent équipés de quoi produire leur propre énergie, ce qui les rend autonomes et indépendants, viennent chambouler le marché de l’énergie et représentent même un danger pour les fournisseurs d’énergie, comme il est mentionné dans cet article de capital. On y lit que des géants comme EDF, fournisseur historique et leader depuis toujours, souffrent de l’apparition de l’univers du smart building qui est assimilée à une concurrence. Le seul fournisseur dont la croissance continue d’exploser, toujours d’après l’article de capital, serait l’outsider Direct Energie. Peut-être car ce dernier affiche une politique plus novatrice, tournée vers les nouvelles possibilités en matière d’énergie ? Si ce fournisseur vous intéresse, vous pouvez retrouver son contact en suivant ce lien : https://www.fournisseur-energie.com/direct-energie/

No Comments

Laisser un commentaire