La tour pivotante de Dubaï

Les temps changent

 

Pendant un temps, le défi de l’humanité était de construire toujours plus beau. Lorsque l’Homme s’est ennuyé, il a voulu construire toujours plus haut. Mais à l’heure des nouvelles technologies, tout ceci est désuet, bien sûr, le challenge actuel consiste à monter des projets qui, en plus d’être hauts et d’un certain design, sont également basés sur le savoir faire de notre époque. Ainsi, l’ère des smart buildings est lancée et la tour pivotante de Dubaï semble être un bâtiment réellement prometteur dans cette catégorie. Mais en quoi consistera-t-elle exactement?

 

Et le manège tourne..

 

Cette région du monde est décidément pionnière en ce qui concerne les curiosités. Vous vous souvenez des îles artificielles? Et bien dans un futur proche, il faudra compter avec le smart building rotatif. Prévue pour 2020, promise à une hauteur de 420 mètres, comprenant 80 étages, cette tour pivotante sera , en premier lieu, un endroit qui accueillera des bureaux dans les premiers étages, un hôtel de luxe dans ceux du milieu et des appartements aux niveaux les plus élevés. Informations non négligeable pour les futurs habitants, un héliport est prévu sur le toit. Du vu et revu, vous dites? C’est sans compter sur la particularité de la tour pivotante, qui n’est pas surnommée ainsi pour rien. Effectivement, chaque logement pourra effectuer des rotations à sa guise, indépendamment des autres, à la volonté de son propriétaire qui commandera son appartement à la voix et pourra même lui ordonner différentes vitesses. Très pratique pour changer de vue sans changer de pièce ou même pour suivre la progression du soleil au fur et à mesure de la journée. Terminé l’époque où les plantes étaient transportées d’un bout à l’autre de l’appartement pour ne pas être trop à l’ombre ! Très pratique également pour s’en aller sans faire un geste si cette personne insistante sous votre fenêtre est trop dérangeante… Un petit tour et puis s’en va !

 

Eole, avec nous !

 

Après une telle description, vous devez vous demander quelle sera la facture d’électricité dans cette tour pivotante car il faut bien de l’énergie pour faire tourner autant d’appartements chacun à leur vitesse au bon vouloir de leurs habitants. L’architecte de ce smart building semble s’être également posé la question et la réponse est qu’il n’y en aura pas, car ce monsieur a eu l’idée d’alimenter les mécanisme de rotation avec une électricité qui sera produite par de petites éoliennes qui seront disposées dans un espace d’environ soixante-dix centimètres entre chaque étage. Ce smart building sera donc à la fois technologique et écologique.Il cumule décidément les bons points.

 

Conclusion

 

Forte de ses diverses qualités, la tour de Dubaï fera incontestablement parti des bâtiments prisés des années à venir et on sait dores et déjà qu’elle devrait avoir des petites sœurs à Moscou, New-York, Paris et Londres dans un premier temps, mais que d’autres villes pourraient s’en équiper par la suite. Alors, attendons de voir le vent tourner.

 

One Comment

  • Carole said:
    27 septembre 2017 at 15 h 58 min

    La démesure de Dubai … C’est quelque chose !

Laisser un commentaire